Le smoking pour femmes d’Yves Saint Laurent, origines d’un mythe

7563752saint-laurent-smoking-fminintailleur-saint-laurent-femmeyves-saint-laurent-pierre-berge-l-amour-fou_3Le smoking pour femmes de Yves Saint Laurent est un grand point d’interrogation dans la mode française. Lorsqu’il présente ce vêtement lors de sa collection automne-hiver de 1966, les commentateurs de l’époque sont partagés sur ce bouleversement des codes vestimentaires pour la femme. Depuis, le smoking griffé Yves Saint Laurent s’est imposé comme un classique, et un incontournable du créateur. Lors de son dernier défilé haute couture, Laetitia Casta et Catherine Deneuve entourent le créateur habillées en smoking. Ils sont tous les trois en smoking, et cette image marque la fin d’un cycle de création iconique. Comment expliquer que le smoking soit devenu le symbole d’un style alors que Saint Laurent voulait a priori juste habiller la femme autrement ?

Pourquoi le smoking pour les femmes ?

Au début des années 1960, les femmes portent régulièrement le jabot, et les hommes vêtissent le smoking ou l’habit pour sortir le soir. La vie nocturne parisienne des années 60 n’est pas comparable avec ce qu’elle est devenue depuis. Les artistes sortaient dans les cabarets, et les soirées de Saint Germain des près étaient très animées. Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, et la démocratisation de la nuit parisienne, on ne trouve guère d’artistes, et ceux-ci se cachent désormais à l’étranger. Le smoking au début des années 1960 est le symbole de toute une vie nocturne autour de la scène artistique parisienne. Yves Saint Laurent est de toutes les fêtes, et de tous les excès. Il voit déjà les envies de transgression à la fois chez les hommes, et chez les femmes. Ce nouveau désir de liberté bouscule les codes. Yves Saint Laurent s’en empare.

En avance sur son temps

Yves Saint Laurent est en avance sur les commentateurs, et les critiques. Le milieu artistique de cette époque salue le smoking pour femmes. À juste titre, puisque le smoking leur est dédié. De nombreuses personnalités s’emparent de suite du smoking Saint Laurent : Françoise Hardy, Hanaé Mori, Bianca Jagger, Liza Minelli, Lauren Bacall et Loulou de la Falaise par exemple sont les premières à porter ce nouvel habit. Il devient un incontournable des soirées parisiennes, et rapidement des socialite du monde entier. A New York, à Londres, mais aussi dans les soirées huppées du monde entier, le smoking Yves Saint Laurent est devenu l’habit de reconnaissance d’un certain milieu. Ce milieu s’identifie à Yves Saint Lauren, et à son style. Beaucoup sont des amis d’Yves Saint Laurent, et ils suivent ses tendances.

Le succès

Dans sa boutique Rive Gauche, Yves Saint Laurent connaît le succès immédiat avec son smoking. Le smoking est un succès de prêt à porter et non en haute couture. Le smoking devient l’emblème d’une mode, et d’un style, celui de Saint Laurent. Tous les jours, de nouvelles clients se pressent dans sa boutique de la place Saint Sulpice à Paris pour acheter son smoking. Cet habit est devenu celui des femmes qui veulent gagner en influence. Longtemps vécu comme un habit de la domination masculine, le smoking devient l’emblème de la femme signé Yves Saint Laurent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s